Livraison GRATUITE  dans la plupart des régions du Canada pour toute commande supérieure à 200$ de 20 kg ou moins

Overdrive et distorsion, la différence?

Publié par Gaetan Gosselin le

Overdrive et distorsion, la différence?

Quand on parle d'effets de distorsion ou d'overdrive pour une guitare électrique, on entend les termes «hard clipping» et «soft clipping» (écrêtage doux et dur ) utilisés pour décrire les différents effets sonores créés par les pédales. 

Aujourd'hui, nous allons donc discuter des différences entre l'écrêtage doux et l'écrêtage dur.  

Avant de pouvoir discuter de l'écrêtage doux et dur, nous devons comprendre ce qu'est l'écrêtage. L'écrêtage est le terme utilisé pour décrire ce qui se passe lorsque nous envoyons un signal à un appareil récepteur qui est trop fort pour que cet appareil puisse le gérer. Le signal peut provenir de la guitare, de la basse, de la pédale d'effets, de la platine vinyle ou de tout appareil produisant du son.

Une fois que le signal quitte la guitare, il se dirige vers la prise d'entrée d'un amplificateur, d'une table de mixage, d'une pédale d'effet ou d'un autre appareil récepteur. Si le son provenant du générateur est trop fort pour le récepteur, le résultat est un son déformé que nous appelons écrêtage. La distorsion que nous entendons est le résultat de la façon dont le récepteur gère le signal surpuissant.

Les périphériques d'entrée ont souvent un compteur vous indiquant la force du signal. Si ce compteur entre dans le rouge, il y a très probablement un écrêtage.  Pour montrer à quoi ressemble l'écrêtage, je vous propose d’utiliser l’onde sinusoïdale simple.

Fig.1 onde sinusoïdale simple

Notre signal est l'onde sinusoïdale, et la ligne rouge représente l'onde sinusoïdale de la figure 1. La ligne noire au centre est la ligne 0 volt, et à mesure que l'onde sinusoïdale s'éloigne de la ligne noire, la tension augmente. Si l'onde sinusoïdale est au-dessus de la ligne noire, la tension est positive. S'il est en dessous de la ligne, la tension est négative.

Pensez à un cône de haut-parleur. La ligne noire représente le locuteur au repos. Lorsque l'onde sinusoïdale se déplace au-dessus de la ligne noire, le cône se déplace vers l'extérieur. Lorsqu'il se déplace sous la ligne, le cône tire vers l'intérieur.

Les lignes bleues représentent le signal maximum autorisé par cet appareil. Dans notre analogie avec les haut-parleurs, la ligne bleue représente la distance maximale que le cône peut parcourir dans cette direction.

Coupure (Clipping)

L'écrêtage est ce qui se produit lorsque nous produisons un signal qui dépasse la ligne bleue, comme dans la figure 2. À ce moment précis votre équipement pourrait réagi de deux manières.

Fig.2

 

1)   Coupure dure (Hard clipping)

L'écrêtage dur signifie que lorsque notre signal atteint la ligne bleue, il ne peut pas aller plus loin. Utilisons à nouveau notre analogie avec les haut-parleurs. Lorsque le cône atteint sa distance de déplacement maximale, il ne bougera plus en raison de sa conception.

 

 

Alors, que se passera-t-il lorsque nous enverrons l'onde sinusoïdale de la figure 2 dans le haut-parleur? Il produira toujours un son, mais l'onde sinusoïdale sera modifiée pour ressembler à la figure 3.

 

 

 

La raison pour laquelle l'onde sinusoïdale se transforme est que lorsque le haut-parleur atteint la ligne bleue, il se fige jusqu'à ce que le signal revienne dans les limites. Comme vous pouvez le voir sur la figure 3, l'écrêtage a pour effet de réduire au carré notre onde sinusoïdale. Cette nouvelle onde ressemble plus étroitement à une onde carrée, et ce type d'onde a un son très dur.

2)   Coupure douce (soft clipping)

L'écrêtage doux est similaire à l'écrêtage dur, sauf que lorsque le signal atteint la ligne bleue, il peut la dépasser légèrement. La forme d'onde est toujours coupée, mais les sommets sont encore quelque peu arrondis. Les ondes écrêtées douces ressemblent à la figure 4 et produisent un meilleur son.

Les amplificateurs à tube (lampe) créent un écrêtage doux par la nature de leur conception, et c'est le seul moyen d'obtenir un écrêtage doux réel. Les amplificateurs à transistors utilisent des circuits ingénieux pour émuler un tube, mais, souvent, la différence est perceptible. Les amplificateurs numériques ne peuvent pas aller au-delà de la ligne bleue sans avoir un son très mauvais, ils utilisent donc la modélisation numérique pour imiter le son produit par une lampe.

Les guitaristes aiment utiliser l'écrêtage comme effet. L'écrêtage crée souvent des fréquences supplémentaires qui augmentent le son de la guitare et le gain plus élevé augmente le maintien des notes dans le temps (sustain). L'écrêtage doux est communément appelé overdrive, et il est répandu dans le blues, le rock et de nombreux autres genres musicaux. Vous pouvez trouver un écrêtage doux sur n'importe quel amplificateur à tube et de nombreuses pédales d'effets, y compris la Ibanez Tube Screamer, Boss SD-1 et T.C.Electronics MojoMojo.

 Le Hard Clipping (écrêtage dur) est communément appelé distorsion et est souvent utilisé dans la musique Hard Rock et Metal. Certains amplificateurs ont une distorsion intégrée, et vous pouvez l'obtenir dans de nombreuses pédales d'effets, comme la Boss DS-1, Pro Co Rat 2 et MXR M75 et plusieurs autres.

Pour comprendre la différence entre l’overdrive et la distorsion on penser en termes de gain ou si vous préférez en termes de saturation du son. Le son est quantitativement beaucoup plus saturé avec une pédale de distorsion qu’avec une pédale d’overdrive.

Conclusion

Les tubes sont toujours le meilleur choix dans les situations où l'écrêtage est inévitable. Les effets d’overdrive et de distorsion mise ensemble donnent des résultats vraiment intéressants. Je vous le conseille. Vous pouvez consulter ce vidéo pour avoir un autre point de vue. bonne pratique!

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.